Pourquoi 21-22 ?

Pourquoi 21-22

La série de chiffres 2, 1, 2, 2 illustre l’empreinte écologique que notre civilisation devra avoir pour être en équilibre avec la biocapacité de la Terre.

2 Tonnes de CO2e par an par personne

Pour limiter le réchauffement climatique à 2 degrés en 2100 par rapport à 1900, il faut que les émissions de gaz à effet de serre annuelles mondiales chutent à moins de 20 milliards de Tonnes équivalent CO2 par an. Soit une moyenne de 2 Tonnes CO2eq par personne et par an. L’empreinte carbone moyenne d’un Français en 2019 se situant entre 10 et 12 tonnes de CO2e par an.

1 seule planète pour tous

Pour subvenir aux besoins de notre civilisation, il faudrait l’équivalent de 2 fois la biocapacité de la Terre. Nous prélevons les ressources à un rythme trop rapide par rapport à leur capacité de régénération naturelle.

2 hectares globaux par personne (enfin 1,7 pour être exact)

Le global footprint network estime chaque année l’empreinte écologique globale de l’humanité ; celle-ci inclut les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi l’exploitation des ressources naturelles et la destruction des écosystèmes. Un hectare global (hag) est un hectare biologiquement productif avec une productivité moyenne mondiale. Un hectare représente 10 000 mètres carrés. Actuellement, notre planète dispose d’environ 1,7 hectare global disponible par personne. C’est toute la zone productive de la Terre divisée par le nombre de personnes vivant aujourd’hui.

2 degrés

La température moyenne annuelle à la surface de la Terre est de 15 degrés. Elle était du 14 degrés au début du siècle dernier, et elle était de 10 degrés lors du dernier âge glaciaire il y a 15 000 ans. Pour éviter que cette température moyenne dépasse les 20 degrés d’ici à la fin du siècle, ce qui rendrait inhabitables plus de la moitié des surfaces habitées actuelles ; il faut impérativement limiter le réchauffement climatique à 2 degrés.